Plantes et jardin

Comment cultiver un citronnier, Explication et avis

si il y a un fruit qui est apprécié pour sa saveur et ses propriétés bénéfiques pour l’organisme c’est bien le citronnier. Principalement cultivé dans le sud de la France, ce fruitier est à cultiver en pleine terre, mais peut tout aussi être cultivé en bac ou en gros pot. De la famille des rutacées il se cultive assez facilement avec simplement de l’eau un peu d’engrais et forcément du soleil. Bien que le citronnier soit apprécié pour son fruit le citron , il faut savoir qu’il dégage une agréable odeur pour les hommes et qu’il peut être désagréable pour les moustiques. Alors pourquoi ne pas se faire pousser un citronnier à la maison ou dans le jardin.

Le citronnier un arbre élégant

quand on sait que le citronnier peut atteindre jusqu’à 3 m de hauteur on se dit qu’une fois adulte il imposera dans le jardin. Son fruit le citron est de plus très esthétique et particulièrement apprécié dans la cuisine ou les boissons. Il peut bien sur se manger directement , mais très amère il est souvent associé avec d’autres aliments.

Le citron trouve surtout sa place dans la cuisine pour la réalisation de gâteau et autres saveur pour les déserts. L’été c’est un fruit qui s’avère très désaltérant et surtout très odorant. On apprécie la présence de citronnier qui apporte une douceur olfactive dans la maison.

Comment cultiver un citronnier ?

Que ce soit en pot ou en terre dans la serre ou le jardin, le citronnier se plante dans un sol riche et fertile qui se doit d’être parfaitement drainé. On exposera le citronnier plein sud pour bénéficier d’un maximum de lumière et surtout à l’abri du vent. Le citronnier reste un arbre fragile à son plus jeune age , il convient de le protéger au maximum.

Idéalement votre citronnier doit bénéficier d’une température régulé et douce. Se feuilles ne supportent pas les vents fort aussi ne tentez pas de le planter au milieu de votre pelouse du moins au début de son age.  A savoir que le citronnier peut résister jusqu’à -5° l’hiver. Un conseil pensez à protéger le sol avec un paillage pour lui éviter un choc thermique trop important sur les racines.

Si vous le cultivez en bac , rentré le dans la serre ou dans votre véranda dés que les températures descentes trop dehors. Il vaut mieux moins de lumière et plus de chaleur pour le citronnier qui reprendra de la vigueur au printemps. Attention ne placez pas le citronnier dans le salon avec la chaleur de votre chauffage centrale, celui ci n’y survirerait pas.

Peux t on réaliser des semis de citronnier ?

Alors oui c’est possible, pour cela il faut se procurer des citrons sain et non traité aux pesticides ou encore OGM . Il faut savoir qu’un fruit traité aux pesticides aura moins de faciliter à germer. Ensuite récupérer les graines dans le fruit pour les l’éplucher et retirer l’enveloppe protectrice. Cela améliore l’absorption de l’eau de la graine. C’est l’eau qui va permettre à la graine de démarrer le processus de germination. Prenez un petit pot ou un petit verre que vous allez remplir de coton imbibé d’eau. Placez les graines dessus (sur le coton humide) et laissez agir quelques semaines. Vous allez commencer à voir apparaitre des racines qui vous permettront de placer la plante dans un petit pot de terre bien aéré.

Ou acheter un citronnier bio ?

Des citronniers vous allez en trouver un peut partout dans les jardineries ou les magasins spécialisés. Ce qui est important ici est de partir sur un modèle bio sans pesticide pour pouvoir ensuite réaliser ses semis soi même. Notre conseil est de les commander en ligne, évitez de vous déplacer et de bruler du carburant pour simplement un arbre. Notre choix pour démarrer son citronnier à la maison est le Yuzu du japon Bio.

Citronnier YUZU BIO agrume rare
3 Commentaires
Citronnier YUZU BIO agrume rare
  • CITRONNIER YUZU BIO
  • Citronnier Yuzu
  • plante bio

Prendre soin de son citronnier

ne laissez pas votre citronnier partir dans tous les sens. Il est essentiel ici de procéder à la taille de l’arbre pour un citronnier plus compact avec des ramifications plus solide. Sur votre première année d’entretien il est conseillé de couper les nouvelles tiges qui auraient tendance à vouloir partir. Le but est ici de favoriser la croissance des branches présentent sur l’arbre.

Un conseil simple procédez à cinq tailles entre mai et septembre pour que le citronnier trouve sa forme définitive. Les années suivantes une seul taille sera necessaire. Bien sur pensez à couper les branches sans feuilles ou morte pour ne pas développer de maladie sur votre arbre.

en terme de nourriture il vous faut de l’eau, de la lumière et une bonne terre (avec de l’engrais). Vous pouvez trouver des engrais riche en azote et en potasse pour dynamiser la croissance de votre citronnier. Veillez à ne pas trop donner d’engrais à votre arbre, essayez de limiter à un apport tous les 20 jours en hiver par exemple. en période plus ensoleillé comme au printemps vous pouvez baisser à 15 jours par exemple. Les arrosages doivent être régulier et vous pouvez renouveler la terre sur le dessus régulièrement.

Astuce : Limiter l’arrosage en été pour stimuler l’arbre à donner des fruits, reprendre un arrosage normal en fin de saison et reprendre son cycle nutritif habituel.

Si vous n’habitez pas dans le sud, vous pouvez faire pousser un citronnier, pour cela utilisez une serre à température pas trop chaude ou une véranda sans chauffage centrale. Pensez à l’arroser deux fois par semaine si il n’est pas à l’air libre pour lui apporter les nutriments nécessaire.

Comment protéger son citronnier des prédateurs ?

L’ennemi numéro un de votre arbre est le puceron. il va se loger sous la feuilles et se nourrir de la sève et asphyxier votre citronnier qui risque de perdre ses feuilles. Pour limiter l’impact des pucerons il est conseillé d’utiliser des méthodes douces et sans produits toxique pour l’arbre et pour vous.

Une façon naturelle de protéger l’arbre et d’ajouter des coccinelles sur votre arbre. Ennemi naturel du puceron vous n’aurez pas à traiter avec des pesticides votre arbre. En terme de produit à pulvériser vous pouvez utiliser de l’eau avec du savon de Marseille par exemple. L’huile d’olive mélangé à l’eau est aussi un excellent moyen de lutter contre l’invasion des pucerons.

Certaines chenille peuvent aussi être intéressé par votre citronnier. Malheureusement il est difficile de traiter l’arbre contre ce prédateur. Idéalement , il faut s’occuper des feuilles touchées en les coupants et en brulant les larves de chenille.

Des acariens peuvent aussi venir s’installer dans votre arbre, un astuce simple est de nettoyer les feuilles à l’eau régulièrement. D’une part vous empêchez d’autres prédateurs de venir s’installer et le soin que vous apporterez à votre citronnier lui sera bénéfique pour sa croissance.

Enfin si vos fruits sont infesté n’attendez pas , coupez le et détruisez le. Astuce , placez un rouleau tue mouche sur une branche en hauteur pour empêcher les parasites de s’installer dans le fruit.

On l’aura compris un citronnier est un arbre qui mérite de l’attention mais qui vous le rendra bien avec ses fruits délicieux. lancez vous dans l’achat d’un citronnier et passez du temps avec lui , les premiers fruits raviront toute la famille et surtout les enfants.

Les citronniers en promotion sur Amazon